Petit point sur les chantiers sottevillais (mars 2021)

Faisons le tour de Sotteville pour passer en revue les chantiers en cours ou ceux qui vont bientôt débuter…

Rue du Cours

À la limite de Rouen (côté place Voltaire), la résidence Denise Bloch est en construction rue du Cours, là où était la maison de la famille Vain, qui a caché des enfants juifs (nous en reparlerons !). Elle comptera 39 appartements :

Construction de la résidence Denise Bloch à Sotteville-lès-Rouen
Chantier rue du Cours à Sotteville-lès-Rouen

Vue de derrière, depuis la rue Armand Barbès :

Construction de la résidence Denise Bloch à Sotteville-lès-Rouen

Rue Jean-Hyacinthe Vincent

Sur l’ancien site de Castres Équipement (fermé en 2017 pour déménagement) à l’angle de la rue Gaston Contremoulins, la résidence Louisa Riggall (infirmière australienne) est en cours de construction.
Elle accueillera 49 logements de Quevilly Habitat et 115 logements de Bouygues Immobilier, répartis en deux bâtiments :

Construction de la résidence Louisa Riggall à Sotteville-lès-Rouen sur l'ancien site de Castres
Construction de la résidence Louise Riggall à Sotteville-lès-Rouen

Le premier bâtiment de la résidence Louise Riggall a été livré le 1er février 2021 :

Résidence Louisa Riggall à Sotteville-lès-Rouen
Résidence Louise Riggall à Sotteville-lès-Rouen

L’ancienne gendarmerie

À l’angle de la rue Jean et de la rue Victor Hugo, l’ancienne gendarmerie a été démolie en 2018. Le terrain libéré accueillera 8 maisons :

Terrain de l'ancienne gendarmerie à Sotteville-lès-Rouen

Rue Gilles-Bouvier

Cette maison, abandonnée depuis longtemps, a été démolie en 2018. Quatre maisons la remplacera sur ce terrain commun aux rue Gilles-Bouvier et Jean Cecille :

Terrain à bâtir rue Gilles-Bouvier à Sotteville-lès-Rouen

L’ancien site d’INEO

Rue des Épis, sur le site de l’entreprise Cofely-Ineo (GDF-Suez) qui a fermé en 2016, 26 maisons seront construites. Le terrain représente 4378m² à l’intérieur de l’ilot (bien visible sur la dernière photo). Bien qu’il ne soit pas si grand pour ce nombre de maisons, c’est tout de même impressionnant de constater qu’il existe, alors qu’on distingue seulement un portail depuis la rue :

L'entrée de l'ancien site de Cofely-Ineo à Sotteville-lès-Rouen
Permis de construire sur le terrain de Ineo à Sotteville-lès-Rouen
Plan du terrain à bâtir de rue des Epis à Sotteville-lès-Rouen

Sur l’ensemble des chantiers ou projets qui viennent d’être présentés, ce sont donc 203 appartements et 38 maisons qui sont ainsi en cours de construction à Sotteville-lès-Rouen.

7 commentaires

  1. Superbe travail de recherche qui nous montre comment Sotteville-lès-Rouen change au fil du temps. Merci Laurent.

      • Bonjour,
        Même si beaucoup de promoteurs sont indiqués dans le texte ou sur les photos, il en manque effectivement deux :
        Sur le terrain de l’ancienne gendarmerie et sur celui de la rue Gilles-Bouvier, c’est Logéo Seine qui construira les maisons.
        J’espère avoir répondu à votre question…
        Laurent

  2. Sotteville sait moderniser ses infrastructures. Avec une frénésie de mettre plus d’habitant au mètre carré. Les immeubles poussent, les rues s’assombrissent.
    Mais quand est il de sa voirie ? Celle-ci est pleine trous, nids-de-poule. Alors moderniser OUI mais pas n’importe comment.
    Cordialement.

  3. Merci et bravo pour ce travail ! Malheureusement, la mairie autorise la construction de logements mais ne prévoit pas de nouvelle école, alors que celles existantes sont déjà saturées ☹️

Répondre à Fanny Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.