La « Foire aux artisans » en 1977

Daniel Thierry a envoyé ses photos de la première édition de la « Foire aux artisans », organisée par la Maison des Jeunes et de la Culture, et l’Union Commerciale de Sotteville. Elle s’est tenue le dimanche 15 mai 1977, avenue de la Libération.

Foire aux artisans organisée par la MJC à Sotteville-lès-Rouen en 1977
Foire aux artisans organisée par la MJC à Sotteville-lès-Rouen en 1977
Foire aux artisans organisée par la MJC à Sotteville-lès-Rouen en 1977

Lors de cette représentation par le « Théâtre de la Pie Rouge », on voit Catherine Rafaéli. Elle va créer en 1986 « Mélodie Théâtre » avec Pierre Gaudin, compagnie qui a été en résidence à Sotteville de 1989 à 1995 :

Foire aux artisans organisée par la MJC à Sotteville-lès-Rouen en 1977
Foire aux artisans organisée par la MJC à Sotteville-lès-Rouen en 1977
Foire aux artisans organisée par la MJC à Sotteville-lès-Rouen en 1977
Foire aux artisans organisée par la MJC à Sotteville-lès-Rouen en 1977

À cette occasion, la MJC a présenté ses prestations, dont l’activité spéléologie.
Daniel Thierry à été membre du Conseil d’Administration de la MJC (devenue Maison pour Tous en 1978) et membre de l’activité spéléologie, animée par Lionel Hémard, coiffeur rue Victor Hugo à Sotteville. L’activité se déroulait à Caumont dans la grotte « La Jacqueline » tous les lundis soir.

Foire aux artisans organisée par la MJC à Sotteville-lès-Rouen en 1977
Foire aux artisans organisée par la MJC à Sotteville-lès-Rouen en 1977

L’année suivante, la deuxième et dernière édition a eu lieu les 20 et 21 mai 1978.
La difficulté de convaincre les artisans de venir a obligé les organisateurs à stopper cette fête.

Daniel Andrieu, qui était Directeur de la MJC depuis septembre 1977, a fourni cette affiche.
Il ajoute que c’est suite aux Foires aux artisans et devant leur succès populaire que les organisateurs ont pensé aux « Fêtes des associations » qui se sont déroulées de 1981 à 1984 (nous avons déjà parlé ici), même si elles n’avaient rien à voir au niveau programmation artistique. Le seul point commun c’est les personnes qui ont mis en place ces différentes manifestations : le maitre d’ouvrage au niveau technique des Foires aux artisans était Pierre Pane, rejoint par Olivier Desjardin pour les fêtes des associations. Plus tard viendront d’autres événements puis le célèbre festival des Arts de la rue « Viva-Cité », mais encore très différents.
Ce qui est sûr, c’est que très tôt, les responsables et bénévoles de la MJC avaient pour ambition de rassembler le public !

Un commentaire

  1. Super toutes ces photos ! Merci pour vos articles toujours intéressants. Si quelqu’un avait des photos des manifestations musicales où je jouais du saxophone entre 1957 et 1962, je suis preneur. C’était à la salle des fêtes, dans les rues où à l’église ND de l’assomption. Merci d’avance à tous vos lecteurs.

Écrivez un commentaire ou un témoignage en réaction à cet article :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.