Petites vidéos historiques

Voici rassemblées ici quelques vidéos historiques dont on a parlé de temps en temps en commentaire sur ce blog…

Tout d’abord, un montage de Jean-Christophe DRUEZ à partir d’une ancienne carte postale qu’il a réussi a animer (mettez le son pour profiter de toute l’ambiance). C’est assez court mais époustouflant !

► Voir la vidéo

Place Voltaire - Sotteville-lès-Rouen

 

Le film « La Bête humaine » de Jean Renoir et sorti en 1938, adapté du roman d’Émile Zola.
Dans cet extrait, vous verrez à :
– 7’50 » : Arrivée en gare de Rouen
– 8’05 » : Entrée dans le tunnel Sainte Catherine
– 8’20 » : Passage sur le pont aux Anglais
– 8’35 » : Vue succincte sur Sotteville et l’église N.D. de l’Assomption

► Voir la vidéo

La Bête humaine - Vue sur Sotteville-lès-Rouen

 

Vidéo de plusieurs scènes de la seconde guerre mondiale avec entre autres la Libération de la rive gauche de Rouen par les Canadiens : Vous verrez leur arrivée Place St Clément à Rouen et rue d’Elbeuf à Sotteville-lès-Rouen (à 6’12 »). C’est d’ailleurs en leur honneur et pour rappeler leur entrée dans Sotteville que la rue d’Elbeuf a été renommée Avenue de Canadiens.

Voir la vidéo et le résumé de la succession des scènes

Il est cependant noté la date du 30 août 1944, ce qui est une imprécision puisqu’il s’agit de la date de la Libération de la rive droite de Rouen. La rive gauche (et donc Sotteville) à été libérée le lendemain, le 31 août 1944.

Libération Sotteville-lès-Rouen

7 commentaires

  1. La bête humaine.
    Ce fut mon métier de 1961 à 1993. École de conduite au dépôt de Rouen Martainville avec les Pacific. Puis dépôt de Sotteville. Dans le film à environ 2’40.la locomotive va remplir son tender en eau grâce au système d’écope. Nous sommes à l’emplacement de la gare de Val de Reuil qui fut construite dans les année 60. Ce trouvait une rigole en acier pleine d’eau au milieu des rails. Dans le film on voit le chauffeur abaisser l’écope sorte de goulotte qui faisait monter l’eau dans le tender, la vitesse était limitée à 80km/h si je me souviens. A la fin du film on aperçoit le clocher de notre dame de l’assomption ce dernier fut démoli pendant les bombardements.
    Mon métier a vu en 30 ans à Sotteville une évolution technologique extraordinaire. Des morceaux de houilles de la vapeur aux morceaux de silicium des thyristors des TGV.
    Merci à vous de nous faire revivre cela
    Jean-Pierre Carpentier

  2. Revivre ces moments dangereux ! en ce qui concerne le film d’André DANET tourné sur la débacle allemande avenue de Caen, André était dans la boutique de la boucherie GRINDEL à filmer entre deux lattes des rideaux baissés et moi en tant que membre de la Défense Passive je faisais le guet devant la vitrine au cas où ces messieurs seraient venus trop près ! Revoir ces photos m’a ramené 76 ans en arrière…………….Daniel

  3. Il y a une version commentée de ce reportage . Dans ce reportage on voit le docteur Lawday et mon cousin Etienne Prieur avec le brassard du FFI.

Ecrivez un commentaire ou un témoignage sur ce sujet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.