Le 19 avril 1944, la flèche de Notre-Dame de l’Assomption s’effondrait

Le 15 avril 2019 s’écroulait la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris dans l’incendie de sa charpente. Cela n’a pas été sans rappeler que quatre jours plus tard arrivait une date anniversaire plus locale : le bombardement de l’église Notre-Dame de l’Assomption à Sotteville-lès-Rouen, mais avec beaucoup de similitudes…
C’est aussi la flèche qui s’est effondrée à travers le toit, en conservant aussi les murs extérieurs intacts et en ne détruisant « que » la charpente et les voûtes.
La seule différence est qu’il ne s’agissait pas d’un incendie ici, par contre les cloches sont tombées avec et les vitraux ont été soufflés.
On ne le répétera jamais assez, ce bombardement de l’aviation anglo-américaine de la nuit du 18 au 19 avril 1944 (qui visait très largement la gare de triage occupée par les Allemands) a fait 561 morts, démoli les deux tiers de la ville et rayé de la carte l’ancien centre-ville.
La reconstruction de l’église a commencé en octobre 1952, et c’est le 9 octobre 1960 que ces travaux et les deux nouvelles cloches ont été bénis, soit 16 ans plus tard.

Voici l’étendue des dégâts :

L'église Notre-Dame de l'Assomption après le bombardement du 19 avril 1944

Intérieur de l'église Notre-Dame de l'Assomption bombardée

Dégâts à l'intérieur de l'église Notre-Dame de l'Assomption

Intérieur de l'église Notre-Dame de l'Assomption détruite pendant la seconde guerre mondiale

VOIR AUSSI :
Tous les articles sur l’église N.D. de l’Assomption et sur les bombardements

2 commentaires

  1. merci pour ce rappel, j’y ai pensé aussi fortement, je craignais qu’à Paris, les cloches ne tombent aussi (ce qui aurait pu arriver à quelques minutes près, d’après les pompiers)
    J’ai repensé aussi à la toiture de la tour de la cathédrale de Rouen : Toute mon enfance, on m’a décrit ce toit en forme de hache, mythique et disparu à tout jamais … sauf que finalement, il a été reconstruit
    Donc je ne suis pas inquiet pour ND de Paris , bien des églises de Rouen et sa région étaient en pire état, et ont été relevée.
    (Du boulot pour l’entreprise Lanfry, si elle existe encore ? )

Ecrivez un commentaire ou témoignage à ce sujet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s