Les chaussures Hareng et l’ancienne quincaillerie rue Raspail

Michèle Doucen nous fait part des photos du commerce de chaussures « Chauss’Tous » de ses parents Mr et Mme Hareng, ouvert en 1958 à l’angle de la rue Raspail et la rue de Paris.

Jean-Louis Hareng, son frère, témoigne :

Quand nos parents sont arrivés à Sotteville, nous étions ma soeur, mon frère et moi tous les trois jeunes (12 ans pour moi l’aîné). La maison a été reconstruite en 1956. Le commerce précédent était un hôtel d’après les renseignements verbaux que nous avons recueillis dans notre jeunesse. Quand mon père Mr Hareng est décédé en 1963, ma mère a continué à tenir le commerce. En 1982, il a été repris par de nouveaux propriétaires avant de devenir une maison de la presse et actuellement une pharmacie…
Reconstruction de Sotteville-lès-Rouen - Magasin de chaussures à l'angle des rues de Paris et RaspailSotteville-lès-Rouen - Magasin de chaussures à l'angle des rues de Paris et RaspailSotteville-lès-Rouen - Magasin Librairie Papeterie Presse Sotteville-lès-Rouen - Pharmacie à l'angle des rues de Paris et Raspail

On notera que la rue Raspail a été élargie : Sur la toute première photo, le trottoir est très large car le commerce a été construit un peu en retrait. Sur les suivantes il l’est moins suite à l’élargissement de la rue. On peut aussi remarquer l’étroitesse de la rue Raspail à cet endroit sur cette photo d’époque publiée il y a quelques semaines, et sur laquelle on voit aussi l’hôtel qui occupait jadis l’emplacement du magasin de chaussures.

Poursuivons le tour carrefour, avec à chaque fois une vue actuelle cadrée à l’identique pour mieux s’orienter…

Le magasin de chaussures vu de l’arrière. On aperçoit à l’autre angle de rues une quincaillerie partiellement détruite par les bombardements. Elle fut ensuite rasée et quelques années plus tard la tour Touraine fut construite en retrait du carrefour :

Reconstruction de Sotteville-lès-Rouen - à l'angle des rues de Paris et RaspailSotteville-lès-Rouen - Pharmacie à l'angle des rues de Paris et Raspail

Début des années 1960 : Disparition des pavés remplacés par de l’asphalte. En face : la boulangerie (qui n’a pas changé, ou si peu !). A gauche : l’entrée de la fameuse quincaillerie :

Sotteville-lès-Rouen - Bitume à l'angle des rues de Paris et RaspailSotteville-lès-Rouen - Boulangerie à l'angle des rues de Paris et Raspail

Les travaux de bitumage sont toujours en cours. Le magasin « Chauffage Quincaillerie » (dont on bénéficie d’une meilleure vue sur la façade) est toujours debout, mais plus pour longtemps :

Sotteville-lès-Rouen - Quincaillerie disparue - Bitumage à l'angle des rues de Paris et RaspailSotteville-lès-Rouen - La rue Raspail

Le magasin de chaussures vu dans l’autre sens (avec un pan de mur de la quincaillerie en ruines au premier plan), toujours lors de ces travaux au début des années 60 :

Sotteville-lès-Rouen - Pose du bitume dans les années 60 à l'angle des rues de Paris et RaspailSotteville-lès-Rouen - l'angle des rues de Paris et Raspail

plan

VOIR AUSSI :
Tous les articles sur les commerces, la rue de Paris et la rue Raspail

4 commentaires

  1. C’est intéressant de voir l’évolution de son lieu de travail, la boutique a bien changé et continue d’évoluer. Merci à vous pour ces articles toujours intéressants.

Ecrivez un commentaire ou témoignage à ce sujet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s