La rue Nicolas Brémontier et le passage Regert

En ouvrant les albums de famille, on peut retrouver des photos anciennes des rues sottevillaises, intéressantes pour comparer avec les vues d’aujourd’hui au même endroit… C’est ce qu’a fait Monique Herbot (et que chacun d’entre vous peut faire !).

Sur cette photo du passage Regert, on voit Monique (la petite). Elle est née en 1938, et admettons qu’elle soit âgée de 4 ans, la photo date de 1942 environ. On a l’impression que pas grand chose n’a changé car on ne voit pas les constructions du côté droit de l’impasse, mais tout a été bombardé en 1944 !
Remarquez le mur en brique et silex (au premier plan) qui a servi de point de repère pour réaliser la photo de 2016 :

Passage Regert - sotteville-lès-rouen Passage Regert - sotteville-lès-rouen Sur cette photo de la rue Nicolas Brémontier, on voit le père de Monique. La photo date de 1950-1955 : Rue Nicolas Brémontier - Sotteville-lès-Rouen

Rue Nicolas Brémontier - Sotteville-lès-Rouen

 

6 commentaires

  1. Ce n’est pas faire injure à Monique (que je remercie au nom de tous les fidèles de ce site) d’avouer que la rue Nicolas Brémontier n’est pas la plus connue de Sotteville. Pourrais-tu, Laurent, nous la situer sur un plan ?
    Merci !

  2. C’est bien que des personnes proposent leurs anciennes photographies et toi, Laurent, tu fais un formidable travail pour nous montrer les mêmes endroits mais photographiés de nos jours.

  3. C’est vrai que je n’ai pas pensé à mettre un petit plan comme je le fais souvent, mais là ça ne va pas être facile de l’ajouter maintenant…
    Ces 2 rues sont parallèles et assez proches. Comme dit Alain, la rue Brémontier part de la rue de Trianon (presque au bout vers le rond-point), coupe la limite de communes (avec Rouen) et rejoint la rue de la Mare du Parc (prolongement á Rouen de la rue Emile Zola). Le passage Regert prend aussi dans la rue de Trianon mais finit en cul de sac.

  4. Je vais de ce pas voir ça sur Google Maps.
    OK, c’est en allant vers le Jardin des Plantes. Un coin de Sotteville que je connais extrêmement mal.
    En regardant le plan j’ai remarqué un truc que je ne soupçonnais pas : la rue du Madrillet commence au rond-point du Jardin des Plantes (où convergent aussi la rue de Trianon, l’avenue des Martyrs de la résistance..) et court sur des kilomètres, sur Sotteville puis Saint-Etienne pour finir au Technopôle. Environ 3,5 km.

    • oui @Benoit Brossard! Elle a même certains numéros en double (le même sur Sotteville puis sur Saint-Etienne)! C’est parfois compliqué pour le facteur qui dépose mon courrier chez ma voisine… de commune…

Ecrivez un commentaire ou témoignage à ce sujet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s