D’une villa bombardée à un local commercial…

Les bombardements de la seconde guerre mondiale ont ravagé Sotteville. Deux tiers de la ville ont été détruits, dont certaines constructions encore debout mais trop endommagées pour être réparées.
D’autres ont pu être rénovées, comme cet exemple bien connu des sottevillais puisque situé en plein centre-ville :

Sampic Gaz - Sotteville-lès-Rouen

Sampic Gaz - Sotteville-lès-Rouen

C’était une maison d’habitation jusqu’en 2000, date de l’installation de « Sampic Gaz ». Auparavant, l’entreprise était située au 258 rue de Paris depuis 1992 (adresse de l’actuelle société « Lecoq Peinture »).

VOIR AUSSI :  Tous les articles sur les bombardements.

9 commentaires

  1. Sauf erreur de ma part, le rez de chaussée de cette maison était un cabinet dentaire (j’en ai des souvenirs précis et douloureux !) dans les années 50 et 60.
    La station service était en face à côté de l’agence du Crédit Lyonnais

Ecrivez un commentaire ou témoignage à ce sujet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s